×

Envoyez une demande

et nous vous rappellerons rapidement

*Champs obligatoires

Actualités

14-11-17

DigiCert rachète l’activité SSL de Symantec

Le 31 octobre, DigiCert a annoncé l’acquisition d’actifs de Symantec (infrastructure PKI et outils de sécurité pour les sites Internet) pour 950 millions de dollars. L’accord portant sur ce rachat avait été annoncé dans les médias le 3 août. DigiCert a acquis l’activité SSL de Symantec après que l’entreprise ait été pénalisée par Google et d’autres fournisseurs de navigateurs. Symantec conserve une participation de 30 % dans DigiCert.

Comme l’a indiqué le directeur général de DigiCert, John Merrill, certaines des plates-formes utilisées par Symantec étaient obsolètes, alors que l’infrastructure de DigiCert était plus innovante et moderne.

Caractéristiques de l’accord entre Symantec et DigiCert 

Symantec a initialement acquis l’activité de certification SSL/TLS de VeriSign pour 1,28 milliard de dollars en 2010. La société a également acquis des marques telles que Thawte, GeoTrust et RapidSSL.

L’acquisition réalisée par DigiCert est principalement liée au fait que Google a officiellement annoncé la révocation de la confiance accordée aux certificats Symantec. Selon John Merrill, les représentants de Google ont approuvé le transfert l’émission des certificats SSL/TLS vers l’infrastructure de DigiCert.

John Merrill a également indiqué que DigiCert avait recruté une équipe de support pour tous les clients SSL/TLS de Symantec. Une partie du plan vise à conserver les clients existants, en leur offrant le meilleur service.

L’acquisition de l’activité SSL de Symantec n’est pas la première réalisée par DigiCert. En juin 2015, la société a acquis l’activité CyberTrust Enterprise SSL de Verizon Enterprise Solutions. John Merrill a indiqué qu’ils avaient développé des solutions facilitant l’intégration de Symantec dans l’infrastructure de DigiCert.

Comme mentionné précédemment, DigiCert continuera à opérer depuis son siège situé à Lehi (Utah). La société prévoit d’embaucher plus de 1 000 spécialistes dans des bureaux supplémentaires aux États-Unis, en Californie, ainsi que dans d’autres pays. Comme l’a mentionné John Merrill, l’ajout des solutions de sécurité Symantec aux sites permettra à l’entreprise d’étendre sa présence dans le monde.

Nos spécialistes mettront tout en œuvre pour faciliter la transition vers la nouvelle infrastructure autant que possible, afin qu’elle soit rapide et transparente pour les clients. En outre, vous pouvez toujours acheter dans notre boutique en ligne divers certificats Symantec à des prix intéressants.

13-11-17

Francisco Partners acquiert une activité SSL de Comodo

La société émettant les certificats Comodo a été acquise par Francisco Partners. Cette acquisition a été annoncée le même jour que l’annonce de l’accord conclu entre Symantec et DigiCert.

Melih Abdulhayoglu, fondateur et directeur de Comodo, a fait remarquer qu’il n’avait pas vendu la société, mais réduit sa participation dans la société. Cela permettra à l’entreprise de se concentrer sur d’autres solutions dans le domaine de la cybersécurité.

Francisco Partners a nommé Bill Holtz au poste de directeur général de Comodo CA. Bill Holtz travaillait auparavant chez Entrust en qualité de directeur des opérations. Selon lui, la tâche principale de Comodo sera de développer le marché des certificats SSL. Bien que Comodo occupe déjà une position de leader sur ce marché, la reconnaissance mondiale de sa marque est insuffisante. L’entreprise a réussi à éviter les problèmes auxquels ont été confrontés ses concurrents. Une violation grave liée à deux revendeurs s’est produite une seule fois en 2011, et depuis lors, l’entreprise a modifié son modèle opérationnel pour se protéger contre de tels incidents.

Bill Connor, président-directeur général de SonicWALL, a été nommé au conseil d’administration de la société. SonicWALL est également détenue par Francisco Partners. Naturellement, SonicWALL a déjà annoncé que la prochaine version de sa plate-forme offrirait une prise en charge étendue des certificats Comodo. Selon Bill Conner, l’activité de Comodo CA pourrait être rebaptisée à l’avenir.

L’autorité de certification Comodo a émis plus de 91 millions de certificats et compte plus de 200 000 clients dans le monde. Le fondateur de Comodo, Melih Abdulkhayoglu, reste actionnaire minoritaire et observateur au sein du conseil d’administration.

LeaderSSL étant un partenaire officiel de Comodo, vous pouvez toujours acheter dans notre boutique en ligne des certificats Comodo à des prix avantageux.

12-02-17

LeaderTelecom a participé à la conférence «Security Breach!»

LeaderTelecom a participé à la conférence « Security Breach! » qui a eu lieu le 1er février dans le centre d’affaires Axisparc situé dans la petite ville belge de Louvain-la-Neuve (30 km au sud de Bruxelles).

Aleksei Ivanov, directeur général de LeaderTelecom, a pris la parole lors de la conférence « Security Breach! » pour présenter les changements révolutionnaires du marché SSL en 2017. Sa présentation portait sur des questions importantes, telles que le passage du SHA-1 au SHA-2, les changements concernant l’affichage des sites HTTP dans les navigateurs populaires, les avantages et les inconvénients de Let’s Encrypt, ainsi que l’impact de SSL sur le référencement.

Si, pour une raison quelconque, vous n’avez pas pu assister à la conférence « Security Breach! », consultez la version en ligne de notre présentation.

Cet événement a également été marqué par d’autres interventions intéressantes. Xavier Mertens, consultant dans le domaine de la cyber-sécurité, a fait un exposé intitulé « Developers are from Mars, Security Guys are from Venus », portant sur les menaces auxquelles sont confrontés les développeurs Web, ainsi que sur l’amélioration possible des infrastructures informatiques.

David Frenay, directeur général d’Emolytics, a fait un exposé sur les différentes méthodes d’attaque et les sites de piratage, ainsi que sur les moyens de les éviter.

Christophe Avonture, développeur d’aeSecure, a partagé avec les participants des informations sur les méthodes et outils de détection de fichiers infectés sur les sites PHP.

LeaderTelecom remercie les organisateurs de la conférence « Security Breach! » pour leur accueil chaleureux et l’atmosphère conviviale de cet événement.

30-01-17

Mozilla introduit de nouveaux avertissements sur l’insécurité des pages HTTP dans Firefox

Mauvaise nouvelle pour ceux qui n’ont pas encore installé des certificats SSL pour sécuriser leurs sites : Firefox 51, publié le 23 janvier, affiche de nouveaux indicateurs de sécurité. La modification la plus importante concerne l’interface utilisateur du navigateur, dans laquelle un nouvel indicateur a été ajouté pour les pages HTTP contenant des formulaires de mot de passe.

Désormais, tous les utilisateurs qui consultent une page HTTP contenant un formulaire d’inscription ou de connexion voient un cadenas gris barré dans la barre d’adresse du navigateur. Si l’utilisateur clique sur le bouton « i » situé à côté du cadenas, Firefox lui indique que « la connexion n’est pas sécurisée ». 

Ce changement a été effectué pour informer les utilisateurs que leurs données personnelles risquent d’être compromises en raison de l’utilisation du protocole HTTP non sécurisé.

Les notifications de Firefox suivent la tendance générale sur la reconnaissance de l’insécurité des sites HTTP. Dans Google Chrome, de tels avertissements étaient déjà affichés : 

En outre, les développeurs de Mozilla ont annoncé officiellement qu’un avertissement intégré pour les champs de mot de passe apparaîtrait prochainement dans le navigateur.

Cet avertissement s’affichera sous le champ du mot de passe sur toutes les pages HTTP. Cette fonction est prévue pour Firefox 52, qui sera publié le 6 mars.

Mais ce n’est pas tout. Suivant la tendance en faveur de la protection globale du Web, les spécialistes de Mozilla envisagent d’afficher un cadenas gris barré pour toutes les pages HTTP. 

Si vous n’avez pas encore protégé votre site avec un certificat SSL, faites-le maintenant. L’affichage d’un cadenas gris barré dans le navigateur réduira la confiance des visiteurs et portera gravement atteinte à la réputation de l’entreprise. Nous vous recommandons d’acheter un certificat SSL EV qui offre les meilleurs signaux visuels et augmente les ventes à hauteur de 40 %. 

23-01-17

Symantec passe du SHA1 RFC 3161 au SHA256 RFC 3161

Fin janvier 2017, Symantec a désactivé son service d’horodatage SHA1 RFC 3161. Les applications Java sont signées en utilisant un certificat de signature de code SHA256 avec horodatage défini par le service SHA256 RFC de Symantec.

Oracle cessera prochainement de prendre en charge la signature et l’horodatage en SHA1 des applications Java. Cela n’aura pas d’incidence sur les applications Java signées en SHA1 avant la date d’entrée en vigueur de cette mesure et elles continueront de fonctionner normalement. En revanche, les applications Java signées ou horodatées en SHA1 après cette date ne seront plus reconnues comme fiables.

La décision de Symantec de désactiver le service d’horodatage SHA1 RFC 3161 fin janvier 2017 tient compte de la tendance d’Oracle et du marché en général à ne plus prendre en charge le SHA1. Symantec propose une migration vers son service SHA256 RFC 3161.

Démarrez une période d'essai gratuite de 14 jours

Essayez le certificat SSL gratuitement pendant 14 jours pour juger par vous-même de la qualité de notre service. Lancez-vous ! Rien de plus simple et vous ne risquez rien. Si votre essai n'est pas concluant, vous ne payez rien une fois qu'il est terminé, tout simplement. Pas de carte de crédit nécessaire.

Êtes-vous prêt pour un essai ?

Vous avez des questions ? Appelez-nous maintenant au +31 20 7640722

Laissez vos coordonnées pour recevoir la FAQ par e-mail.

Un lien pour télécharger la version PDF de notre FAQ a été envoyé à votre adresse e-mail.

Erreur d’envoi de l’e-mail. Veuillez réessayer plus tard.

*Champs obligatoires
SSL